Une nouvelle forme de mécénat

Le parc a sculptures du val d'enfer aux Baux De Provence est un véritable centre d'art à ciel ouvert dans un cadre naturel hallucinant. Plusieurs artistes y exposent leurs œuvres. En adoptant une oeuvre présentée dans le parc, vous pouvez disposer des avantages de défiscalisation prévus par la loi de 2003 relative au mécénat d'entreprise et privé.

  • Entreprise

    réduction fiscale : 60%

  • Particulier

    réduction fiscale : 66%

Le Programme d'Adoption d'une Oeuvre du Parc

Les mécènes sont invités aux vernissages, visites, ventes aux enchères et autres évènements.

Mise à disposition du parc

Les mécènes peuvent visiter et disposer du parc pour y organiser des évènements de relations publiques à concurrence de 20% du montant de l'œuvre adoptée.

Droits Photographiques

Le mécène a le droit d'utiliser libres de droit les photographies du parc des Baux.

Défiscalisation pour Qui et Pourquoi

Pour les Entreprises

Pour qu'une entreprise puisse bénéficier d'une réduction de ses impôts, elle faut qu'elle achète une œuvre et qu'elle la mette dans un lieu accessible au public ou par sa clientèle pendant une durée de 5 ans. Elle pourra dans le même temps bénéficier d'une réduction de ses impôts en déduisant pendant le même temps la valeur de cette œuvre de son bilan imposable. Les sommes déduites tous les ans doivent être les mêmes et ne doivent pas dépasser la limite de 5 ‰ du chiffre d'affaire de l'entreprise. Pour les achats dont la valeur est inférieure à 5000 euros, une exposition à ses salariés suffit à condition que l'oeuvre ne soit pas visible uniquement dans un bureau personnel.

Pour le particulier

En échange d'un achat d'une œuvre d'art, il est le plus souvent possible de bénéficier d'une baisse de son ISF (Impôt de Solidarité sur la Fortune). C'est en général le montant de l'acquisition qui peut être déduite de son imposition. La somme devant être payée dans le cadre de l'ISF est ainsi diminuée d'autant.

Ce dispositif permet donc à certains particuliers de se constituer une partie de leur collections grâce aux réductions ainsi acquises. Dans certains cas, il est aussi possible de profiter d'une exonération sur la plus-value au moment de la vente ou de la transmission du dit bien. Dans le cas d'une vente, il est possible d'opter au choix pour le paiement d'une taxe équivalente à 5% du prix de la valeur de l'oeuvre ou pour une taxation habituelle de 27% avec un abattement de 10% par an après au moins deux années complètes de possession de la dite œuvre.